Accueil Programme Itinéraire Pré-inscription Partenaires Infos Villes Contact Infos concurrents Calendrier Classement





Le coup d’envoi officiel de ce 2ème Marathon des Pyrénées sera donné le DIMANCHE 12 JUIN 2022 depuis le parc du Casino de Bagnères-de-Luchon, cité thermale située en Haute-Garonne, en plein cœur des Pyrénées.

            Cette journée dominicale sera réservée aux opérations de vérifications administratives, lesquelles seront suivies d’une présentation au public, lors de la mise en parc de départ pour le prologue qui emmènera les concurrents sur les hauteurs du Port de Balès et sa vue imprenable à 360° sur les Hautes-Pyrénées, qui servira d’excellente mise en jambe sélective (15km) et très représentative de ce qui attendra les concurrents tout au long des 5 journées suivantes !

Cet apéritif entrera en ligne de compte dans les résultats mais servira principalement à déterminer les ordres de départ de la 1ère étape.

A l’issue de ce prologue, un drink d’accueil et de bienvenue sera organisé afin de rassembler les participants pour leur présenter l’équipe organisationnelle au cours du briefing et faire ainsi plus ample connaissance autour d’un bon verre !

 

            Le LUNDI 13 JUIN, dès 8h00, le départ réel sera donné au levé du soleil, depuis le Parc du Casino, pour cette première longue étape, comprenant 8 Z.R. et qui débutera, en fanfare, dans l’Ariège et la Haute-Garonne, par 2 tests de régularité « rythmiques » passant par le Col de Menté et le Col de Portet d’Aspet (21km) puis entre les Cols des Houègues et de Catchaudégué (17km) !

Matinée qui se poursuivra, après un ravitaillement à Oust et une première pause dans le coquet village de Seix, par 3 autres T.R. : Col de Saraillé – Col d’Urbens (17km), Col de la CrousetteSommet de Portel (11km) puis, après un CP au Col de Port et une descente vers les vallées de l’Ariège et sa ville de Tarascon, une remontée vers les sommets par le Port de Lers (14km), lequel se terminera par la halte de midi au sublime Etang de Lers.

           

            L’après-midi, après la montée du Col d’Agnès, 2 nouveaux courts T.R., de type « course de côte », seront dessinés sur les montées bien larges et amusantes du Col de Latrape (4km) et du Col de la Core (10km), entrecoupés d’un ravitaillement à Oust et précèderont une pause dans Castillon-en-Couseran avant d’entamer l’ultime T.R. de la journée (21km) avec les ascensions inverses du Col de Portet d’Aspet et du Col de Menté, leurs descentes étant bien plus sportives… La journée se terminant à 17h15 au retour de Bagnères-de-Luchon, plaque tournante de ce périple exceptionnel !

            Le lendemain, MARDI 14 JUIN, même heure, départ de la seconde étape pour une nouvelle journée touristiquement sensationnelle, rythmée par seulement 5 T.R. mais proposant la découverte de lieux magiques et sompteux afin de ménager les mécaniques et de profiter pleinement des merveilleux paysages qui vous seront offerts !

 

            Au programme de la matinée, débutant par l’ascension du Col de Peyresourde et la Montée de Peyragudes avant de contourner le Lac de Génos-Loudenvielle, entrée fracassante dans les Hautes-Pyrénées par 2 T.R. dont le Col du Val-Louron d’Azet (12km), suivi d’une première découverte fabuleuse : la sinueuse et sportive Route des Lacs (9km) et ses lacets infernaux se concluant par une pause admirative de 45’ sur le barrage du Lac de Cap-de-Long, surplombant celui d’Orédon.

Dernier T.R. matinal, la surprenante et verdoyante Hourquette d’Ancizan (19km) annoncera l’ascension du mythique Col du Tourmalet, dont le restaurant « L’Etape du Berger » vous abritra pour cette pause de midi.

            L’après-midi se poursuivra en mode tourisme, par un magnifique arrêt découverte de 45’ à l’Auberge du Maillet, au pied du Cirque de Troumousse (Lac des Aires) précédé d’un petit T.R. de 6km vous permettant de rester un peu dans le bain !

 

Cette 2ème étape se terminera officiellement à 15h45 par un dernier T.R. au Col de Tentes (8km), lequel débouche à deux pas de la Brèche de Roland, accessible à pied depuis le sommet de cette dernière très large et rapide ascension.

 

            Les participants pourront alors redescendre en convoi au Cirque de Gavarnie, véritable merveille du monde à découvrir absolument et à contempler à votre aise, le retour étant libre sur Argelès-Gazost, seconde ville étape proposant tous les services utiles aux concurrents pour profiter de vos soirées en toute décontraction.

            Le MERCREDI 15 JUIN, théâtre de la 3ème étape, place aux Pyrénées Atlantiques et aux paysages désertiques du Pays Basque, sur les traces du célèbre Chemin de Saint-Jacques-de-Compostelle, comportant 6 tests de régularité.

            Cette courte journée commencera en fanfare par l’ascension cumulée du Col du Soulor et du Col d’Aubisque, ce dernier servant de pause-café bucolique de 30’ après le 1er T.R. du jour dans le Col des Spandelles (21km) avant de poursuivre la matinée par les 2 « courses de côtes » du Col de Marie-Blanque (10km) et du Col d’Ichère (4km) et le très attractif et sélectif Col de Labays (15km).

 

Un contrôle de passage au Col de Suscousse précèdera la descente sur les Gorges de Kakuetta et le barrage de Sainte-Engrâce avant une 2ème pause drink-assistance au Pont de Logibar.

Direction ensuite l’ascension large et rapide du Col de Bagargi (9km) puis les Sommets d’Errozaté (37km) et ses désertiques paysages lunaires dominant le Pays Basque, pour un dernier test de régularité marathon qui vous offrira un spectacle à nulle autre pareil, épousant parfaitement la frontière espagnole !

 

Pour couronner le tout, la trouvaille d’une surprenante terrasse surplombant le vide achèvera de vous séduire et vous permettra de vous restaurer avant le dur retour à la civilisation.

La fin de cette 3ème étape sera donc déclarée à cet endroit sur le coup de 13h45 de manière à vous laisser profiter de votre fin d’après-midi pour rejoindre à votre aise la charmante cité basque de Saint-Jean-Pied-de-Port et sa citadelle que nous ne pouvons que vous conseiller de visiter.

 

Départ à l’aube de ce 4ème jour, le JEUDI 16 JUIN, pour un itinéraire de retour tout aussi magique ! Composée de 6 nouveaux T.R. qui seront au menu, cette journée commencera par le Col l’Aphanize – Col de Burdin Olatzé (23km) puis, au départ du Pont de Blancou, par le Col de la Hourcère (19km) se terminant par un second passage au Col de Suscousse et au Col de Soudet. En partie disputé en sens inverse et en descente, le T.R. du Col de Labays (17km) offrira une seconde partie nouvelle et technique vers le Col de Bouesou et le Col de Hourataté avant de clôturer cette matinée basque à Sarrance, au restaurant Les Pas Sages, pour vous restaurer le temps de midi.

Les derniers T.R. du jour traverseront d’abord rapidement le Bois du Bager et la Vallée d’Ossau pour passer par Arudy, proposant au passage un ravitaillement avant de clôturer la journée par le forestier Col des Spandelles, parcouru en sens inverse et sa montée sportive !

La fin d’étape emmènera les concurrents aux cascades menant au Pont d’Espagne, sur le coup de 15h00, pour vous permettre de profiter de ces endroits fabuleux avant de rentrer librement sur la ville étape de Cauterets.

5ème et dernière demi-étape du VENDREDI 17 JUIN et non des moindres puisque les rescapés auront néanmoins à disputer 5 tests de régularité qui détermineront le verdict final !

Les choses sérieuses commenceront par 2 T.R. matinales passant notamment par le Bois de Garborisse (12km) et ses multiples épingles puis par l’Estive de Campan (8km), zone sauvage et protégée.

Entre ces deux exercices, un second passage à l’inverse par le Col du Tourmalet pour une pause-café de 30’.

Ensuite, descente du Col d’Aspin avant une dernière pause découverte de 30’, à la fin du T.R. suivant situé au sommet du Col du Portet (6km). Retour sur Bagnères-de-Luchon par le Col de Peyresourde précédé d’un avant-dernier T.R. dans le Col de Val Louron-Azet (11km) avant une montée finale, large et rapide, théâtre de l’ultime T.R. vers le sommet de Superbagnères (7km) et sa vue imprenable à 360° sur les Hautes-Pyrénées !

 

Qui succèderont donc à Jean-Luc GEORGE et Michel PERIN, les emblématiques vainqueurs de la 1ère édition ? Réponse sur le coup de 13h30 autour d’une bonne table, surplombant le vide, au restaurant La Chapelle à Superbagnères avant de festoyer en soirée et de célébrer les vainqueurs de ce 2ème Marathon des Pyrénées, au Castel d’Alti de Luchon, cadre prestigieux pour tourner la page de cette semaine folle !